C’est la gadoue, la gadoue, la gadoue !

20170201_094953C’est le grand retour de la gadoue ! Eyh oui, après plusieurs semaines de bonheur avec un sol gelé c’est le retour de la boue. J’avoue que là, je tordrais bien le cou à tous les gens qui me disaient qu’ils en avaient marre du grand froid. Je vous laisse admirer ma tenue des plus glamour, et encore, vous ne voyez pas le pantalon de pluie et les bottes en caoutchouc. Bon, c’est vrai que c’est pas vraiment la météo que je préfère mais ça a au moins l’avantage de me dispenser de me trimballer mes 40 litres d’eau par jour.
capture-decran-2017-02-05-a-15-34-29
La météo des prochains jours n’est pas trop mal, j’espère que ça ne va pas changer parce qu’une petite pause de la pluie je ne dirais vraiment pas non hihi ! Les petites juments vont bien et se roulent, et se roulent encore dans la boue. Mardi le pareur est venu faire l’entretien des pieds, il est vraiment gentil, j’étais gênée de le faire travailler dans ces conditions mais comme moi il laisse ses chevaux dehors à l’année donc il comprends. Il m’a laissé un sac d’aliment que je vais testé bientôt, il y a un peu de mélasse (sucre) dedans, j’aime pas trop mais bon, on verra bien ! Et vous, quoi de neuf ?

Liebster award 2017

logo_liebster-award-1-1_thumb

J’ai été nominé par  Equestrement.

  1. Pourquoi ce blog ? Pour partager mon quotidien avec mes poneys et surtout garder une trace de nos aventures pour moi-même.
  2. Si tu devais inclure deux habitudes dans ton quotidien, ce serait lesquelles ? Regarder les pieds de mes petites juments tous les matins et allez au parc avec une lampe tous les soirs.
  3. Décris-toi en trois mots Nerveuse, heureuse, rigolote
  4. Quel est ton article préféré ? Je ne crois pas en avoir
  5. Cite-nous cinq femmes qui t’inspirent ou que tu admires. Ma copinaute pour sa capacité à toujours positiver, ma maman pour sa volonté, ma meilleure amie pour sa gourmandise, ma fille pour sa joie de vivre, ma grand-mère pour son côté « je me laisse démonter par personne ».
  6. Quelles sont tes dernières lectures ? Pas le temps de lire en ce moment
  7. Quel est ton talent ? J’en ai pas vraiment, mais je suis très fière de devenir plutôt sportive !
  8. Quelle est la citation qui te motive au quotidien ? Après l’orage le soleil revient toujours
  9. Où tu te vois dans 10 ans ? Au même endroit avec 10 ans de plus ! Ma vie me plait…
  10. Que pensent-tu des gens qui font de leurs passions leurs métiers ? Que c’est plutôt chouette !
  11. As-tu un conseil à ceux qui doutent d’eux même et de leurs capacités ? On a qu’une vie, il faut en profiter et la vivre à fond

Mes nominés sont : les conseils d’une cavalière anonyme, Coline Audureau, chroniques cavalières, Education cheval belgique, Horsyklop, Doublez, Nature équine, Soon a horse, Eperdument cheval, danslafamillechevaljevoudrais, mlleponey.

Et enfin mes 11 questions…
1. Votre plus joli moment à côté de votre cheval
2. La qualité principal de votre cheval
3. Si tu pouvais (re)baptiser ton cheval, ce serait ?
4. La dernière fois ou tu as dis « je vais vendre ce cheval »
5. Si tu devais faire un métier de cheval, ce serait…
6. La saison que tu préfères…
7. Selon toi, comment tu vivras ta passion dans 20 ans
8. Toi aussi, tu préfères manger des pâtes que de priver ton cheval ?
9. Ta marque équestre préféré pour toi
10. Celle pour ton cheval
11. Si tu aurais une baguette magique, tu changerais quoi ?

Organisation chevaux au parc

20170107_14572620170114_145053

Je trouve que cette photo résume plutôt bien mon quotidien de l’hiver avec mes poneys au parc, hihi. Non mais sérieusement, il y a tellement de choses à faire (et qui reviennent souvent) que je passe bien plus de temps à faire mes « corvées » qu’à m’occuper réellement de mes minis-juments. Ces tâches ne me dérangent pas outre mesure, j’aime bien le faire même si je dois parfois me mettre un coup de pieds aux fesses pour décoller du canapé. Donc pour tracer ma journée type d’un samedi par exemple…
9h30 : remplir filet à foin + bac d’eau
14h00 : Monder le box + pailler (45 minutes), nettoyer à fond l’abreuvoir (15 minutes), nettoyer les crottins du paddock (15 minutes), remplir le filet à foin (10 minutes), remonter le tas de fumier (10 minutes), ranger mon bordel (10 minutes) soit… 1h45 !
En semaine, je passe deux fois par jour en hiver, je ne m’enquiquine plus à passer quand il fait nuit. Donc je passe à 8h00 le matin pour remplir le filet à foin et le bac d’eau, et je repasse vers 13h00 pour compléter le filet à foin qui devra tenir jusqu’au lendemain matin ainsi que donner la ration de complément qui correspond à 1/4 de litre d’aliments light + des compléments alimentaires. C’est du sport, mais on aime ça, pas vrai ? 😀 Sinon ce matin, je suis enfin allée à Décathlon acheter un support pour pierre à minéraux. Je les laisser à terre jusqu’à présent, ce qui n’était pas une bonne option avec la pluie qui les faisait fondre rapidement et les minis-juments qui marchaient dessus sans arrêt pour en faire des miettes. J’espère qu’avec ça et les compléments que je viens de remettre dans la ration elles vont arrêter de rogner les arbres, GRRRR ! Enfin quoiqu’il en soit… demain je continue de grillager les troncs !
Vo20170107_142304ilà Nohra avec son nouveau licol bleu commandé chez krämer, il est de belle qualité pour un petit prix, je suis contente et j’aime beaucoup la couleur ! Il faudrait que j’en rachète un pour Ficelle aussi mais ça attendra un peu. Sa tête a tellement grandit que je suis au dernier trou de son petit licol de poulain, c’est là que je me rends compte qu’elle a énormément grandit ma schtroumpfette à couettes ! Je n’ai pas essayé le reste de la commande puisque je n’ai même pas encore utilisé le précédent paquet de bonbons pour chevaux que j’avais acheté ni les lingettes pour les yeux. Sérieux faut vraiment que je prenne plus de temps pour m’en occuper de mes saucisses, je crains !!!!! En revanche, j’ai pris le temps de gonfler le ballon et de le présenter à Ficelle… vidéo ci-dessous… bon j’ai fait d’autres vidéos mais j’ai la flemme de les télécharger (bouhou pas biiiiien)

L’hiver s’installe !

20161130_08552420161130_08560020161130_101525

capture-decran-2016-12-11-a-18-23-55Quelques semaines que je ne suis pas passée par ici. Ficelle et Nohra vont bien mais malheureusement elles ne s’entendent pas du tout en ce moment. Ficelle est très dominante, Nohra très soumise… mais bon, on gère comme on peut ! Depuis presque 2 semaines il gèle, honnêtement ça ne me dérange pas du tout, au moins il n’y a plus de boue, c’est le pied. Il dégèle depuis ce matin, il y a eu une averse de pluie et le temps est à nouveau annoncé sec pour une 10aine de jours avec des gelées, ça me va TRÈS BIEN ! Le seul « hic » c’est que ma réserve d’eau est gelée, je dois donc prendre des bidons le matin de la maison, le midi du boulot, c’est assez lourd et avec mes petits bras ce n’est pas très évident, mais encore une fois, on gère ! Elles passent beaucoup de temps dans le box, elles sont assez rarement dehors finalement mais bon, elles peuvent sortir quand elles veulent, c’est l’essentiel. Ça fait un bail que je ne les ai pas sorti du parc… je prends pas assez le temps de m’en occuper à part les « taches vitales » et les gratouilles. Allez c’est bientôt les vacances !!!! J’ai terminé les vitamines et oligo-éléments de chez AJC nature, je continue avec de la levure de bière (que j’ai commencé peu après le vermifuge). Il y a exonération des frais de port jusqu’à demain sur le site de Krämer, du coup j’ai commandé un sac de 10kg d’aliment « light » et un petit filet à foin de 5kg. Je ne fais pas trop de folies car avec les travaux de la maison et les fêtes de noël il faut être raisonnable. Dans une 10aine de jours mon pareur vient faire sa petite visite des 6 semaines, j’avoue ne pas trop avoir regardé les pieds ces derniers temps… Voilà, et vous, quoi de neuf ?

Quelques nouvelles par ici ! Le pareur est venu s’occuper des petits petons des ponettes, je ne sais pas si je pourrais le faire revenir dans 6 semaines comme prévu, il y a tellement de gadoue à présent que ce sera pas trop sympa pour lui de bosser dans ces conditions… Avec la gadoue j’ai découvert que mes bottes prenaient la flotte, très sympa d’avoir les pieds boueux avant d’aller bosser le matin lol. J’ai donc investi dans une bonne paire de bottes de la marque Aigle qui j’espère tiendront le choc vu le prix exorbitant. Je culpabilise beaucoup de faire vivre mes pepettes dans la gadoue, j’ai des copines du secteur qui n’en ont quasiment pas, ça me mine un peu, le paddock est pas mal retourné et dès qu’il pleut c’est juste l’horreur… y compris pour ramasser les crottins. Mes pepettes sont infestés de vers, il va falloir que je vermifuge rapidement, pourtant le dernier ne remonte pas à bien longtemps, je ne comprends pas. Enfin bref, j’essaye de me rassurer en me disant qu’au moins elles ont un abri paillé pour avoir les pieds au sec, c’est déjà ça. Finalement je me demande si dans ma région je risque pas de me taper des mois de boue… ai-je bien fait de les ramener à la maison ?

Nohra est devenue très soumise à Ficelle, je la trouve éteinte en ce moment…

Muserolles avec noms brodés

20161106_173743Commandés en septembre dernier, mes muserolles adorées sont arrivées samedi dernier à la maison. Alors… ça n’a absolument aucune utilité sauf de vider mon porte feuille, c’était vraiment un petit caprice de ma part que de vouloir ajouter ce petit truc sur mon licol. Comme Nohra n’a pas encore de licol éthologique, je garde sa muserolle dans un petit coin en attendant qu’il tombe du ciel (ou plutôt que je le commande).

Depuis longtemps j’avais envie de personnaliser le licol de ma petite Ficelle et j’ai toujours rêvé d’avoir le nom sur la muserolle comme dans la série Heartland (oui oui, j’ose regarder cela!!!).

Elles ont été réalisées 20161106_173858par MV Création qui a créer sur mesure mes petites pièces ! 60 euros pièces, c’est un sacré budget pour « pas grand chose » mais cela a nécessité de nombreuses heures de travail tout de même. Bon maintenant… j’arrête mes petits caprices !

Photos de la semaine

Voici les photos de la semaine dernière, il y a eu le matin givré, l’après midi bronzette, la tête de bébé de Ficelle qui me fait toujours autant craquer… mais il y a aussi le renouvellement de fourchettes en ce moment (à gauche Nohra (AD), à droite Ficelle (PG)). Il y a du boulot sur les pieds de Nohra pour corriger les évasements et tout le toutim habituel… fourchettes, barres, talons… dire qu’elles ne sont qu’à 4 semaines…

Le 14 novembre, cela fera un an que Ficelle est officiellement à moi, que je m’en occupe au quotidien et quand je lis les petits « buts » que je nous étais fixé au début, je suis fière du chemin parcouru. Ma petite pouliche qui me donne les pieds juste quand je lui dis « donne », qui marche en main, recule, connait le cercle, commence à se coucher sur demande… j’en suis dingue !

Brancher et protéger son électrificateur

fig4

Quand j’ai installé ma clôture, j’avais pas trop pensé à ce truc, comment on fait pour brancher tout ça ensemble ??? Et rien de plus angoissant que de s’imaginer courir après doudou parce qu’on a merdé dans le branchement de la clôture !
Rien de bien compliqué, même si le matériel peux être légèrement différent d’une marque à l’autre, le principe reste toujours le même. Je ne parlerai pas du choix de l’électrificateur ici car ce sujet sera traité dans un autre article. Pour ma part, j’ai un électrificateur sur batterie et pour décourager d’éventuel voleur, je l’ai installé dans une caisse en bois fixé à un tronc d’arbre et fermé avec un cadenas. Bon, il y a toujours moyen de voler quand on veux VRAIMENT voler, mais c’était le système le moins coûteux à réaliser au moment de mon installation.

caisseelectrificateurL’électrificateur est un transformateur qui multiplie le voltage et supprime le dangereux ampérage. De l’électrificateur sort deux fils, un qui va se brancher sur le ruban (le +), et un qui va se brancher sur la prise de terre dans le sol (le -) qui transforme le sol du parc en un gigantesque fil conducteur. Lorsque le cheval a les sabots au contact du sol et qu’il touche le ruban, il se « branche » pendant une fraction de seconde.
branchementelectrificateur

connectersonelectrificateur
prisedeterrecloture

Et quand on ouvre l’électrificateur… voici ce qu’on y trouve !

batterie

Il faut penser à recharger régulièrement la batterie (3 à 4 semaines). J’utilise des batteries de voitures mais ce n’est pas l’idéal, en effet celles-ci sont conçu pour envoyer des décharges importantes et brèves alors que l’électrificateur décharge de manière lente et continue. Il existe des batteries plus adaptées aux électrificateurs mais leur prix est assez important. De ce fait j’utilise des batteries de voitures qui remplissent très bien leur rôle même si leur durée de vie est limitée à 2-3 ans. Il est intéressant de tenir compte de l’ampérage, en effet plus celui-ci est élevé, plus l’autonomie de la batterie est importante. Il est aussi très intéressant de s’adresser à une casse automobile pour les acheter, j’ai actuellement une 35A et une 60A que j’ai acheté 50 euros (les deux) !

Je pense avoir fait à peu près le tour de la question mais si j’ai oublié de dire des choses, n’hésitez pas à me le faire remarquer !

Avis – Eau micellaire Hip oh bio yeux et naseaux

20161022_172845Une fois n’est pas coutume, cette fois c’est avec un peu plus d’un an (seulement) de retard que je donne mon retour sur un produit de l’ekibox greenkiss. Il s’agit du produit « eau micellaire yeux & naseaux » de hip oh bio. Je termine la bouteille, ben vui, ça dure assez longtemps quand même bien que je nettoie les yeux de mes minis-juments régulièrement. Ce produit à une odeur très légère de bleuet, évidemment il ne colle pas. L’embout est pratique pour viser directement sur une compresse, par contre j’ai perdu assez rapidement le bouchon bien qu’il était attaché à la bouteille au départ. Enfin, pas très grave car la bouteille ne quitte jamais le porte gobelet de ma voiture ! Oui, il ne quitte jamais ma voiture tellement je l’adore et que je m’en sers souvent, avec les filets à foin les juments ont souvent un peu de poussière dans les yeux, le bleuet que contient cette eau micellaire fait très bien son job en apaisant. Ficelle adore, surtout quand le produit est bien froid. Je ne m’en suis pas encore servie pour le nettoyage des naseaux cependant ! J’en aurais racheté avec plaisir mais la marque n’existe plus, je me contenterai donc de racheter de l’eau de bleuet qui me parait être une bonne alternative. Dommage, j’ai beaucoup aimé ce produit !

L’eau de Bleuet, c’est quoi ?
Cette eau est obtenue en distillant des fleurs de Bleuet. C’est un remède très ancien pour soigner les yeux gonflés, irrités ou fatigués.L’idéal est que le produit soit froid, en très peu de temps l’eau va décongestionner et calmer les irritations. Le prix est abordable puisqu’une bouteille coûte entre 5 et 10 euros.

 

Les CMV, c’est quoi ? Explications !

Petit résumé
Les compléments minéraux vitaminés ou CMV sont très chargés en minéraux et possèdent un fort taux de vitamines. La composition de ces aliments complémentaires est destinées à combler les déficits occasionnés par les fourrages (minéraux, oligoéléments) et les céréales (calcium, protéines). Le principal déficit dans les rations de base concernent le calcium et le phosphore, sa supplémentation est importante mais gare à respecter les dosages surtout chez le jeune poulain qui risquerait de voir sa croissance perturbée ou l’apparition de suros. La vitamine D et B3 participe à l’absorbption intestinales des minéraux précédemment cités. Concernant les oligoéléments, le fer est important pour l’hémoglobine, le cuivre contribue à la résistance osseuse et pour les cartilages. La vitamine A est rarement carencée chez le cheval car la majorité des aliments en sont bien pourvus et la E est anti-oxydante. Ok j’arrête là !!! (…)

Dans les CMV, on distingue deux grands groupes, les CMV industriels ou « chimiques » et les CMV dit naturels. Mais c’est quoi la différence ?
Dans un CMV « chimique », ce sont des poudres de chaque minéraux qui sont mélangées pour former des granulés (très concentré) alors qu’un CMV dit naturel est simplement un mélange de plantes (moins concentré). Sans rentrer dans un cours de chimie, le calcium, potassium, magnésium (…) a une formule chimique, et selon son origine elle va changer. Par exemple le chélate de magnésium (naturel) ou l’hydroxyde de magnésium (chimique) sont tous les deux du magnésium mais ils n’ont pas la même origine, l’un et d’origine naturel et l’autre non. En gros, la molécule n’est pas formée de la même façon. Les minéraux et vitamines sont dans le corps du cheval (et le nôtre) assimilés par des protéines qui s’y accrochent pour les transporter ou les stocker. Si la molécule est différente de celle rencontrée naturellement dans un aliment il se peut que la protéine de transport ne puisse pas s’y accrocher et donc la molécule n’est pas assimilée. Ceci explique en partie pourquoi certains chevaux gavés de produits chimiques n’obtiennent aucun résultat et pourquoi avec les traitements naturels, c’est plus long et/ou moins visibles.

Ok, ça parait peut être un peu compliqué comme ça ! Mais en fait, ça ne l’est pas tellement. La levure de bière est un basique, oui c’est bon pour le poil et la corne mais pas que :
5832324-levure-biereElle est riche en acides aminés (16) et minéraux (calcium, cuivre, fer, magnésium, phosphore, potassium, souffre) qui aident au développement. Le gros point positif de ce produit est d’y trouver toutes les vitamines B (sauf la B12) qu’on trouve normalement dans le foie, les maquereaux… bref dans ce que le cheval ne mange pas ! Quant à la vitamine B12, les chevaux broutant en prairie en consomment grâce aux bactéries présentes sur l’herbe.

Il existe des tonnes et des tonnes de CMV différents, mais il ne faut pas oublier que ça reste un business comme un autre et qu’il n’y a pas forcément besoin d’y mettre des sommes astronomiques pour bien faire. A titre d’exemple, une cure de trois semaines de levures de bière coûte en moyenne 18 euros par cheval. Cependant, même si les CMV naturels sont moins concentrés que les chimiques, ils le sont quand même et il est important de respecter les dosages. Certains mélanges ne sont pas adaptés à des chevaux fourbus par exemple.